theterraformer

Archive for janvier 2010|Monthly archive page

MAUVAIS GENRE | ACTUALITÉ DVD ÉROTIQUES | 23 01 2010

In MAUVAIS GENRE on 26 janvier 2010 at 01:21

LA FEMME AUX SEINS PERCÉS - UN FILM DE SHÔGORÔ NISHIMURA (WILD SIDE)

Pom-pom girls en goguette et esclaves sexuelles, étudiantes en roue libre et femme au sein percée, ce soir, dans Mauvais Genres, qui évoquera les classiques du « roman porno » japonais et du « X » américain ; et ce grâce à deux collections lancées, ce mois-ci, par Wild Side video. Quelques chroniques en fin d’émission :

« Bronson » de Winding Refn en dvd chez Wild Side video, William Witney chez Bach Films et « L’anatomie du scénario » de John Truby chez Nouveau monde éditions.

(avec la collaboration de Jean-Baptiste Thoret, Philippe Rouyer et Jean Pierre Bouyxou)

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT (.MP3)

AFFINITÉS ÉLECTIVES | ENTRETIEN AVEC OLIVIER ASSAYAS | 16 01 2010

In AFFINITÉS ÉLECTIVES on 24 janvier 2010 at 19:12

OLIVIER ASSAYAS

UNE ÉMISSION DE FRANCESCA ISIDORI
INVITÉ : OLIVIER ASSAYAS

Fils de Jacques Rémy, qui fut scénariste pour Christian-Jaque ou Henri Decoin, Olivier Assayas débute comme critique aux Cahiers du cinéma. Il est alors un des premiers cinéphiles européens à porter son attention sur la nouvelle vague du cinéma asiatique – il consacrera d’ailleurs un documentaire au maître taïwanais, Hou Hsiao Hsien. C’est en Chine qu’il rencontre Maggie Cheung, qu’il épousera et fera plus tard tourner dans Irma Vep, audacieuse variation autour d’un sérial de Feuillade, présenté à Cannes dans la section Un Certain Regard, en 1996.

Ne tardant pas à passer de la théorie à la pratique, Olivier Assayas se fait bientôt remarquer grâce à ses courts-métrages (notamment Laissé inachevé à Tokyo en 1982) et son travail de scénariste sur Rendez-vous, réalisé en 1985 par André Techiné, autre ancien des Cahiers. Il tourne l’année suivante son premier long métrage, Désordre, portrait de jeunes gens tourmentés dans lequel apparaît déjà sa passion pour le rock. Loué pour l’élégance de sa mise en scène, Assayas excelle à filmer de jeunes comédiennes qui ont pour nom Judith Godrèche (Paris s’eveille en 1991) ou Virginie Ledoyen (L’Eau froide en 1994), dans des récits qui mêlent intrigues sentimentales et conflits de générations. En 1998, le mélancolique Fin août, début septembre, avec le couple Balibar-Amalric, semble clore un cycle.

Olivier Assayas s’efforcera ensuite d’élargir l’horizon du cinéma d’auteur à la française en se lançant dans des projets ambitieux et éclectiques. Aux Destinées sentimentales, fresque avec Emmanuelle Béart et Charles Berling, vue à Cannes en 2000, succède le thriller high-tech Demonlover qui déconcerte la Croisette en 2002. Il surprend encore en s’essayant au mélodrame avec Clean en 2004. Emouvant portrait d’une ex-junkie décidée à récupérer la garde son fils, le film vaut à la muse Maggie Cheung, séparée du cinéaste, le Prix d’interprétation à Cannes. Puis Assayas l’expérimentateur part filmer Asia Argento à Hong Kong à l’occasion d’une incursion dans la série B, Boarding gate, avant de revenir en France tourner, dans le cadre d’une collection initiée par le Musée d’Orsay, L’Heure d’été, une histoire de famille avec Juliette Binoche (2008).

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT (.MP3)

MAUVAIS GENRE | ENTRETIEN AVEC JACK O’CONNELL | 16 01 2010

In MAUVAIS GENRE on 18 janvier 2010 at 20:03

"DANS LES LIMBES" DE JACK O'CONNELL (RIVAGES - 2009)

Le romancier américain Jack O’Connell, que reçoit, ce soir, »Mauvais Genres » apparaît comme une des figures les plus singulières du roman noir américain. Natif de Worcester (Massachussetts), il a usé de cette ville, où il réside toujours, pour créer la noire cité de Quinsigamond, soeur de Sodome,Gotham city ou Alphaville qu’il peuple de créatures « hénaurmes » et d’intrigues frôlant le fantastique, d’une noirceur souvent atroce. En témoigne celle de son dernier roman, »Dans les limbes », publié par Rivages comme ses quatre précédents livres (dont le sublime « et le verbe s’est fait chair »).
En toute fin d’émission, nous évoquerons « Les liens du sang » de Thomas Cooke (Série noire/Gallimard) et hommage sera rendu, par Christophe Bier, à l’acteur Dominique Zardi.
(avec la collaboration de C.Gomariz, J.Y. Bochet et C. Bier)

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT (.MP3)

MAUVAIS GENRE | ALLAN DWAN | 26 12 2009

In MAUVAIS GENRE on 18 janvier 2010 at 19:58

COFFRET DVD ALLAN DWAN

Bien que son nom soit aujourd’hui un peu oublié, Allan Dwan, né en 1885 au Canada, est l’un des réalisateurs fondateurs du cinéma hollywoodien aux côtés de Dark W. Griffith, Raoul Walsh ou Cécil B. DeMille. L’importance de son oeuvre force le respect puisque l’on parle de plus de quatre cent films entre 1911 et 1961. Paradoxalement, l’essentiel de cette filmographie datant des temps du muet, elle est à peu près complètement perdue. Régulièrement un festival spécialisé comme celui de Pordenone exhume une oeuvre rare. Après un apprentissage auprès de Griffith soi-même, il devient l’un des grands de l’usine à rêves et dans les années 20 dirigeant les versions de Robin des bois ou du Masque de fer avec Douglas Fairbanks. Dwan est l’image même du réalisateur artisan, travaillant sans trêve ni repos pour les grand studios sans toutefois abdiquer, comme on le voit trop souvent, un sens artistique quasi instinctif, et manifestant un attachement viscéral à son travail. Plus que cela, il est l’un de ceux qui explorèrent et définirent les possibilités du nouveau moyen d’expression qu’était alors le cinéma et contribuèrent à transformer l’attraction foraine en art spécifique. D’où la pureté de son langage. Chez Dwan, un arbre, une voiture, un visage de femme, un geste, a la clarté de l’évidence, la beauté de ce qui est vu comme pour la première fois.

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT (.MP3)

MAUVAIS GENRE | ENTRETIEN AVEC BUDD SCHULBERG | 02 01 2010

In MAUVAIS GENRE on 18 janvier 2010 at 19:48

BUDD SCHULLBERG

Budd Schulberg (March 27, 1914 – August 5, 2009) was an American screenwriter, television producer and novelist.  He was known for his 1941 novel , What Makes Sammy Run ?, his 1947 novel The Harder They Fall his 1954 Academy-award-winning screenplay for On The Waterfront (Elia Kazan) and his 1957 screenplay for A Face In The Crowd (Elia Kazan)

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT (.MP3)